More about me

Non classé

IMG_3873.jpg

 

Je parle souvent avec une bonne partie d’entre vous que ce soit sur Snapchat, ou sur insta privé, je reçois beaucoup de questions, et c’est toujours avec grand plaisir que j’essaie d’y répondre. Maintenant, avec les réseaux sociaux qui nous connectent tellement plus vite et spontanément, au détriment du blog qui reste la vitrine, puisque tout le côté échange se passe là-bas. C’est un peu dommage et c’est pour ça que j’avais envie de vous parler de qui je suis vraiment derrière cet écran, répondre aux questions que l’on me pose souvent.

 

 

 

-J’ai 28 ans et je suis en couple depuis mes 19ans, mon homme a 12 ans de plus que moi. Nous avons fêté ses 40ans cette année et je dis souvent qu’un jour, il arrivera à paraitre le plus jeune des deux!

img_4579

 

-J’ai eu Léonor a l’âge de 23ans, de ce que je me souvienne, je me suis toujours imaginée être une jeune maman. Je pensais attendre un petit garçon et on n’avait pas du tout envisagé de prénom de fille. J’avais Eleonore dans mes favoris mais voulais trouver un prénom un peu plus court, moins de syllabes. Un soir dans mon lit, révélation, je pense à Léonor, qui est donc l’espagnol d’Eléonore, je le parle couramment et j’adore l’Espagne (voyez où je suis aujourd’hui!), je dis a mon chéri après lui en avoir proposé des milliers que j’ai trouvé LE prénom, et que s’il n’aime pas tant pis… et il a adoré! C’est une petite Léonor que nous accueillons donc le 30 mai 2012.

 

 

 

-Je ne souris jamais sur les photos et pourtant je suis constamment en train de rire de tout. J’ai un humour nul, enfin disons que je peux rire une journée à une blague ou faute de langage qui ne fait rire que moi. Je ne peux pas du tout me retenir de rire si quelqu’un tombe devant moi et par exemple, si Léonor fait une chute drôle (et je sais que ce n’est pas grave!) je quitte la pièce pour aller rire sans qu’elle me voie la pauvre, le truc c’est que je ris aussi à mes propres chutes (avoir d’avoir mal) ou si j’ai le malheur de dire un mot de travers, c’est parti pour la journée.

 

-J’ai toujours été une grande trouillarde. Petite, je dormais dans le mini-lit de ma soeur pour ne pas dormir seule, je ne supporte pas les films d’horreur et de moins en moins les films d’angoisse. Et s’il m’arrive de dormir seule a la maison, alors je vais m’imaginer tout un scénario esprits criminels, et mon papa me racontait que petite, je faisais tout un cinéma pour laisser la porte d’entrée ouverte la nuit au cas où il y aurait un méchant, que je puisse m’enfuir plus vite de la maison.

-Je regarde de moins en moins de séries dans les hôpitaux (sauf Grey’s anatomy) car tu peux être sure que je me trouve tous les mêmes symptômes que les gens qui vont mourir. Et je zappe tout de suite quand il y a un enfant dans l’histoire.

-J’ai de plus en plus l’angoisse de prendre l’avion.

 

-J’ai 5 tatouages, plutôt petits, répartis sur le corps.

img_4581

By @laura_ink_tattoo my BFF (facebook et contact Laura ink)

 

-J’ai appris à parler espagnol dans les rues avec mes copains pendant les vacances d’été que je passais à Valencia. Entre chaque été, je lisais le dictionnaire pour apprendre du vocabulaire avant de me coucher le soir, j’écoutais beaucoup de flamenco en apprenant et écrivant les paroles bref une vraie soif d’apprendre pour pouvoir communiquer et je me souviens tres bien d’un rêve que j’ai fait une nuit, dans ce rêve je parlais uniquement espagnol: tout ce que je voulais dire sortait tout seul, je tenais une vraie conversation tout à fait normalement et en me réveillant le matin, tout ce que j’imaginais vouloir dire sortait tout seul dans ma tête, comme si j’avais enclenché un mécanisme dans mon cerveau. Aussi bizarre que ça puisse être, même moi je n’ai jamais compris comment cela est possible mais depuis ce jour-là, j’avais acquis une vraie aisance, ne plus du tout « penser français » quand je parle.

 

-J’ai un sens de l’orientation proche du néant, je n’ai pas du tout la vision de l’espace.  Toute ma vie j’ai habité Lyon et ses environs et je suis complètement perdue pour me déplacer là-bas sans gps si je n’ai pas fait une bonne dizaine de fois le chemin avant. Pour les lyonnaises par exemple, je n’ai jamais pu prendre le tunnel de Perrache au volant, je préfère faire un grand détour pour prendre l’unique chemin que je connaisse. La seule ville ou je me repère est Barcelone, j’ai tout de suite compris le sens (pas compliqué, si la route descend, c’est que tu vas en direction de la mer) mais par contre, je ne conduis pas ici, entre les taxis, les bus qui doublent par la droite, faire attention aux vélos, aux motos, aux scooters et aux piétons, je préfère prendre le métro et en plus il y a la 3g dedans, donc je peux instagrammer ou répondre a mes mails tranquille pendant ce temps!

-Je suis (un peu) narcoleptique: je peux m’endormir à peu près n’importe où, en quelques minutes et je n’entend absolument rien la nuit quand je dors.

 

-Je n’ai pas continué mes études après mon bac (L), je devais embrayer sur un bts en alternance et à la dernière minute (c’était le début de la crise) mon stage ne m’a pas pris. J’étais déjà en couple et on vivait ensemble, je suis rentrée dans la vie active sans jamais en ressortir.

-J’ai toujours eu la passion blog en moi, j’adore écrire et j’ai toujours quelque chose à dire (bonjour la pipelette), c’est mon petit moment à moi, je ne compte ni mes heures ni mon temps, mais c’est aussi pour cette raison que je n’avais pas pu continuer le premier, parce qu’avant tout il ne doit pas être une contrainte, ni un obstacle à la real-life.

 

img_4575

 

-J’ai un peu des toc de ménage (je vois direct quelqu’un de ma famille qui me connaisse passer par là et dire plutôt beaucoup oui!) j’adore faire le ménage et que ma maison soit propre et bien rangée. Je ne peux pas aller me coucher si tout n’est pas à sa place. Et c’est un peu pour cette raison que je suis souvent en retard, déjà que je suis longue au démarrage, a me préparer, et en plus je ne pars pas si la maison est un vrai bordel (selon moi).

 

-J’ai passé la plus grande partie de ma vie perchée sur mes talons, je ne connaissais même pas la sensation d’être à plat, sauf en tong a la plage l’été. Je n’en porte plus depuis ma grossesse: pas pratique du tout avec un gros ventre qui fait contre-poids (+12kg, après, j’ai arrêté de compter n’est ce pas), avec un bébé dans les bras ou pour courir derrière un enfant non plus. Je les réserve aux occasions et je prend souvent une paire de mocassins en secours.

 

Bon je crois que vous savez a peu près tout!

Bravo à celles qui ont lu jusqu’au bout, et désolée à celles à qui j’aurai fait peur 🙂

J’espère quand même que cet article aura le mérite de faire connaitre un peu mieux cette fille aux airs froids derrière les photos…

 

Et si vous avez des questions, n’hésitez pas à me laisser un petit mot!

 

 

 

Publicités

10 réflexions sur “More about me

  1. Merci pour ces petites révélations te concernant, je commence à te connaître un petit peu (maintenant) et je suis admirative de ta positive attitude quoiqu’il arrive! je t’envie de parler couramment l’espagnol car tu as semble t’il appris et géré çà toute seule au gré de tes escapades sur place! on dit souvent et j’en suis persuadée que ce n’est pas vraiment l’école qui nous permet de parler, échanger dans une langue vivante étrangère! (je le vois d’ailleurs avec mes élèves, c’est compliqué)! Côté avion, moi j’adore çà, (est-ce un toc?) mais je pourrais passer ma vie à bord (j’aurais du être hôtesse de l’air en fait!!!)
    moi j’ai une question , comment t’imagines tu d’ici une bonne dizaine d’années? (j’entends par là, où aimerais tu que tes projets te mènent? toujours à Barcelone?)
    je t’embrasse
    Mel

    J'aime

    1. merci pour tes petits mots! comme je le disais dans un précédent article, j’aime bien l’idée de ne pas savoir… mais je me vois bien encore ici au soleil, et bien évidemment réussir tous les projets que j’entreprend!

      J'aime

  2. Ma chérie 😍 C’est tellement toi! tu as toujours eu ce don pour l’écriture, tu es tellement douée et belle ! Ton article est magnifique j’ai eu la larmiche je l’avoue 😢 Ta bff tellement fière de toi ❤

    J'aime

  3. Ouiii j’ai une question ???
    Quel métiers exerce tu maintenant en Espagne… Et comme toi mon chéri à 11 ans de plus que moi !!
    Sérieux j’adore te lire que se soit articles de mode ou sur ta vie tu écris très bien !!!

    J'aime

    1. merci beaucoup! je travaille a mon compte ici (blog et traduction) ce qui me permet d’avoir mes horaires pour la petite, je travaille la journée quand elle est a l’école et le soir quand elle dort!

      J'aime

  4. Je te suis depuis peu et j’aime beaucoup ce que tu dégages, il est très agréable de te suivre sur Instagram ,snapchat ( Leonor me fait beaucoup rire avec ses looks du jour) Et te lire sur le blog. Je suis peu de blogueuses avec autant d’assiduité mais je trouve ta bonne humeur contagieuse ! 😘

    Aimé par 1 personne

    1. Waouh j’ai eu une semaine pleine de jolis mots de vous toutes et le tien ce soir! ❤ Merci! Je suis ravie de le partager et encore plus quand je lis que c'est contagieux! À demain matin pour la tenue du jour 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s